• Sphère digitale
    Un réseau innovant
    Des partenaires aux compétences multiples
    En savoir +
  • Sphère digitale
    Un réseau d'échange
    Un espace de partage autour du digital
    En savoir +
  • Sphère digitale
    Un réseau de proximité
    Des prestataires près de chez vous !
    En savoir +
  • Sphère digitale

    Conseil n°7

    Enrichissez
    et faites vivre
    votre site internet

    Steeve Lefort
    Lefort Software
  • Sphère digitale

    Conseil n°6

    Créez une relation privilégiée avec vos clients

    Valérie Audoire
    Studio Web
    Communication
  • Sphère digitale

    Conseil n°5

    Soyez propriétaire
    de votre nom
    de domaine

    Mathieu Blondet
    Webdesigner Graphiste
  • Sphère digitale

    Conseil n°8

    Maîtrisez votre image !

    Laurent Garofalo
    MédiaComs
  • Sphère digitale

    Conseil n°4

    Démarquez vous de la concurrence !

    Romain Fromenteau
    Boreal Business
  • Sphère digitale

    Conseil n°9

    N'oubliez pas la sécurité !

    Régis Grison
    Entreloups
  • Sphère digitale

    Conseil n°3

    Soyez réactif !

    Jérémy Leblanc
    Champs libres

5 conseils pour un site web efficace

Un site web efficace est un ensemble de pages web avec un contenu de qualité. Et tout le monde sait, qu’un contenu rédactionnel de qualité est déterminant pour un bon classement dans les moteurs de recherche.

#1 – Pensez à l’internaute qui vous cherche
Si les internautes ont des questions au sujet d’un produit ou d’un service, ils vont probablement taper ces mêmes questions dans Google.

Répondez aux questions de vos visiteurs.

Vous devez leur montrer que vous comprenez leurs besoins et que vous pouvez répondre à ces besoins.

Assurez-vous de détailler les raisons qui font que votre produit ou service est le bon pour lui et expliquer les avantages qu’il a à le choisir chez vous plutôt que chez vos concurrents.

Votre site web doit apporter une information que l’on trouve nul part ailleurs. Apportez quelque chose de nouveau, cohérent et susceptible d’intéresser l’utilisateur dans sa recherche finale. Quand vous rédigez un article ou une page, posez vous une question : « est-ce qu’un utilisateur qui viendra lire ces lignes trouvera sa ou ses réponses ? ».

Votre article doit avoir 300 mots au minium et  au maximum 600 mots. Apportez une vraie valeur ajoutée à votre contenu, vos conseils, votre expertise,… Vous connaissez votre travail ? Montrez le ! Imposez-vous comme une référence. Le Web est plein de choses utiles et moins utiles, faites en sorte que quand quelqu’un cherche une information sur un domaine précis, c’est chez vous qu’il tombera !

En résumé, du contenu, du contenu, du contenu, du contenu, …. et ENCORE du contenu !

Pour cela, concentrez-vous sur les questions de base : Qui? Quoi? Quand? Pourquoi? Où? Comment?

#2 – Aidez Google

Il faut bien aider Google à un moment pour lui montrer ce qu’on souhaite mettre en avant sur notre site, et c’est là que l’optimisation des titres (title) / description / sitemap / url interviennent. Google aura une idée claire de ce que vous souhaitez partager si vous faites bien cette partie du travail et donc cela vous sera bénéfique automatiquement ! Cela peut faire l’objet d’un article, qui verra surement le jour dans les mois à venir !

#3 – Réseaux sociaux

Soyez présent sur tous les réseaux et faites vivre vos pages. Il existe une multitude de réseaux sociaux. Trouvez ceux qui conviendront à votre type d’activité pour mieux cibler les prospects qui peuvent être intéressés par vos produits / services.

Facebook a la même attitude que Google pour les contenus à valeur ajoutée, et il est assez simple de fédérer des personnes sur les réseaux sociaux à partir du moment ou vous leur proposez un contenu de qualité. Les réseaux sociaux sont une arme de diffusion massive de votre contenu.

#4 – Responsive Design

Google ne pouvait pas passer à côté et impose désormais aux sites d’être responsive pour pouvoir rester dans les résultats de recherche sur mobile (qui représente 30 à 35% du trafic). En effet, Google vient de lancer un nouveau label : « mobile-friendly ».

Celui-ci s’affichera dans les résultats de recherche sur mobile pour signaler à l’internaute que la page web du lien répond aux nouveaux critères établis par la firme de Mountain View (Google) :

  • Les pages ne doivent pas utiliser les technologies qui ne sont pas communes aux appareils mobiles, comme la technologie Flash
  • Les textes doivent être lisibles sans que l’utilisateur ait à zoomer
  • Le contenu de la page doit s’adapter à la taille de l’écran de manière à ce que l’utilisateur n’ait pas à zoomer ou scroller horizontalement
  • Les liens doivent être suffisamment éloignés les uns des autres (pour que l’utilisateur n’accède pas accidentellement à une autre page)

#5 – Rapidité

Petite piqûre de rappel sur la rapidité de chargement de vos pages web :  la tolérance des visiteurs est réduite et ½ seconde de trop dans le temps de chargement peut réduire drastiquement votre chiffre d’affaires et l’engagement de vos visiteurs, qui iront tout simplement voir ailleurs.

Une étude (https://blog.kissmetrics.com/loading-time/)montre qu’un site perd 25% de ses visiteurs s’il met plus de 4 secondes à se charger. Et bien Google l’a compris et impose aux sites d’être plus rapides au téléchargement.

Un temps de chargement trop élevé peut venir de nombreux facteurs, dont les suivants:

  • Un grand nombre d’images mal optimisées ;  il faut penser à retailler vos images et les enregistrer au format JPG en compression 70% environs (la qualité reste nette à ce niveau).
  • Trop de requêtes http
  • Un hébergement qui ne correspond plus à vos besoins
  • Une base de données surchargée et non optimisée
  • Pas de système de cache

 

En conclusion

Cette liste de conseils est loin d’être exhaustive : si vous êtes dépassés par les différentes étapes d’optimisation de votre site, épargnez-vous des heures de travail fastidieux en faisant appel à un professionnel du réseau Sphère Digitale http://spheredigitale.fr/les-membres/.